Union des maires de l'Oise
6, rue Jean-Baptiste Boyer
CS 40622
60 006 BEAUVAIS Cedex
Tél. 03 44 45 15 51
Fax : 03 44 45 02 05
 
Identifiant
Mot de passe
Réseau National d'alerte (RNA) et Système d'alerte et d'information des populations (SAIP) : le rôle des maires - 28/12/2012
Alors que débute le déploiement du système d’alerte et d’information des populations dès janvier 2013, il paraît utile de rappeler le rôle du maire dans la mise en œuvre et l’entretien des différents systèmes d’alerte.
- le Réseau National d’Alerte

Le réseau national d’alerte (RNA) a été conçu dans les années 1950 et avait initialement pour mission d’alerte la population sur les risques de bombardements chimiques ou nucléaires. Il est composé de 47 sirènes pour le département de l’Oise appartenant notamment au Ministère de l’Intérieur et aux communes.

Des essais mensuels sont réalisés chaque premier mercredi du mois à 12h00. Dans le cas où la sirène ne s’est pas déclenchée automatiquement, le maire en vertu de son pouvoir de police peut actionner celle-ci afin d’assurer une alerte locale et doit également mettre en place tous les moyens d’alerte susceptible d’être entendus par les populations dans les zones exposées et demander éventuellement un raccordement au SAIP dont les modalités sont à l’étude.

Conformément à la circulaire du 9 juin 1953 du ministère de l’Intérieur relative à l’entretien et à la réparation des sirènes d’alerte, rappelé par lettre circulaire du 5 juillet 2012, vous avez la possibilité d’entreprendre des réparations par du personnel qualifié de votre mairie ou demander l’intervention d’un technicien privé.

- le Système d’Alerte et d’Information des Populations (SAIP)

Le ministère de l’Intérieur en 2009 a souhaité faire évoluer ce dispositif et a demandé de réaliser une étude concernant un dispositif d’alerte et d’information dénommé SAIP afin de faire face au risque dit “à cinétique rapide” qui pour l’Oise est essentiellement un risque industriel, plus particulièrement toxique.

Par circulaire du 20 juin 2012, le ministère a décidé de la stratégie de déploiement dans l’Oise du niveau dispositif d’alerte, venant en complément des sirènes PPI, qui relèvent de la responsabilité des exploitants.

Pour notre département les communes de Villers-Saint-Paul et Pont-Sainte-Maxence répondant aux critères de risques SEVESO et d’un enjeu important en terme de population ont été retenues et vont faire l’objet d’un déploiement à partir de janvier 2013 en étroite collaboration avec les maires.
contact
-
liens utiles
-
plan du site
-
mentions légales